Donner son temps ?

Avec cinq enfants et un travail, je cherche à trouver un équilibre pour réaliser mes rêves de vie. J’ai rêvé être médecin, j’ai rêvé avoir une famille mais je ne pensais pas qu’il serait compliqué de vivre les deux à fond. Mais ma devise est toujours comme dans “Emilie Jolie”: “Faites que le rêve dévore votre vie pour que votre vie ne dévore pas votre rêve“. AAAh la génération “Emilie Jolie” ! …Bref, ça continue d’être mon fil conducteur: vivre mes rêves.

Et j’en ai encore plein, des rêves. Et je voudrais aussi prendre soin de chacun de mes enfants comme s’ils étaient uniques et de mon couple comme si on était que deux, apprendre plusieurs langues, voyager, peindre et sculpter, broder et coudre, être la meilleure cuisinière et avoir une vie sociale, avoir une vie culturelle, lire et aller au théâtre, rester à la mode et faire du sport, savoir programmer un site internet, avoir un jardin magnifique, un potager généreux et un intérieur reposant et aussi donner de mon temps à des asso et créer d’autres mouvements. Mais en vieillissant et après quelques moments d’épuisement total, je deviens plus raisonnable.

Et je réalise que la génération “Emilie Jolie” est aussi celle de la croissance des années 80, de celles qui sont habituées à la consommation du surplus et donc pour qui le shopping est un passe-temps comme un autre. Ah, ça, j’ai été la reine du shopping. Et j’ai progressé au fil du temps pour parvenir à faire des shopping “blancs”,  de ceux où on arrive à revenir sans n’avoir rien acheté.

Et cette année, j’ai réalisé tout le temps que je vais gagner en considérant – enfin – un commerce comme un endroit où on doit acheter ce dont on a besoin quand on en a besoin seulement ! Pour utiliser son temps à réaliser ses vrais rêves (cf ci-dessus) !

C’est un grand changement pour mes enfants. Et tant mieux.

Pour l’instant, je suis dans le changement, et c’est assez curieux de voir tout le temps que cela me libère !!!

Reste à ne pas donner ce temps gagné à …des réseaux sociaux, à du surf internet pour “trainer”,…

Et même pour les associations, il faut encore avoir un peu de temps à donner. Et de mon côté, j’aime les engagements, mais je réalise que je dois aussi garder du temps de ressource pour moi. Du temps pour mes proches. J’apprends que ce n’est pas égoïste quand on a cinq enfants et un travail. C’est juste réaliste.

Résolution n°1: ne pas trainer dans les magasins quand on a besoin de rien

Résolution n°2: ne pas engager du temps qu’on n’a pas. Donner la priorité à réaliser ses rêves les plus importants.

Résolution n°3: garder du temps pour se ressourcer.

Résolution n°4: garder du temps libre pour rester ouverte à l’imprévu, disponible pour écouter.

Advertisements