Les minimalistes – suite

Depuis mon dernier article sur les minimalistes, j’ai trouvé plein de blogs qui disent la même chose. Rien d’original, donc, et même j’ai l’impression de découvrir un peu bêtement ce que d’autres ont découverts ou dit depuis des années déjà.

C’est d’ailleurs plutôt agréable de trouver des congénères qui partagent mon point de vue, une même façon de vivre. J’ai aimé le blog de Laurence Paré (BioBlog) qui a écrit il y a presque 10 ans ce que j’ai envie d’écrire aujourd’hui. Alors je me suis demandé pourquoi créer un nouveau blog sur ce sujet. Parce que c’est ma démarche. Parce que c’est un blog de plus, justement et que ça augmente officiellement les adeptes de l’anti-consommation. Parce que nul sait où ma démarche ira.

Je m’en suis prise à la chambre de Poupette, pendant les vacances, avec elle. On a joué à je-ne-suis-plus-un-bébé et on a viré dans sa chambre tous les trucs trop petits pour elle, les jeux et les livres, dont une partie héritée des frêres et soeurs qui eux-même avaient déjà fait du tri. On a même réussi à virer une étagère de 80cm. Pour lui faire plus d’espace, de place. De la place pour grandir, pour respirer. Se réapproprier de l’espace a été une découverte pour elle. Pour finir par trouver sa chambre pas si petite que ça. Et redécouvrir un mobile qu’on n’avait plus la place de mettre. Je garderai les meilleurs dans un tri ultime bientôt.

Et j’ai aussi pu aider mon fils à son bricolage pour le collège avec des sacs papiers de récup (bleu marine trop beau, et un autre très décoratif à fleurs gardés “au cas où” !!). Pas de regret pour le temps bien occupé !

 

Advertisements

One thought on “Les minimalistes – suite

  1. RIGOLOT

    Enchantée de découvrir ton blog. Navrée de l’avoir ignoré jusqu’à ce jour. mais je vais TOUT LIRE!
    J’adhère au projet minimaliste. Tu sais que j’avais TOUT donné (et très peu vendu) pour m’alléger et partir “sans rien” en Polynésie. Ce fut une merveilleuse délivrance. Et là-bas j’ai vécu sans rien dans un meublé …minimaliste. Hélas , tu le sais, mon destin m’a rattrapée et obligée à me réinstaller et c’est très pesant!
    Un détail: nous avons 4 poules. On m’a dit: “Tu verras, les poules c’est super, ça bouffe tous les restes”… Problème: nous n’avons JAMAIS de restes, à peine quelques minces épluchures…Car je mène depuis toujours une politique d’économie, d’utilisation des restes!
    Plaisir de te lire. Je t’ai installée dans mes favoris. Bisssssssssssssss

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s